100 milliards de dollars

Le commerce en ligne vient de passer la barre symbolique des cent milliards de dollars annuels aux Etats-Unis en 2006.

Avec une nouvelle croissance de 24%, le commerce en ligne américain a donc dépassé ce chiffre de 100 milliards de dollars en 2006 pour représenter près de 5% du commerce de détail total aux États-Unis. Une nouvelle preuve s’il en faut que ce mode d’achat n’est pas encore arrivé à maturité puisque les achats progressent beaucoup plus vite que la moyenne du commerce de détail.

Plusieurs raisons à cette nouvelle croissance spectaculaire :

Tout d’abord des catalogues de plus en plus riches et variés et la possibilité de tout acheter en ligne désormais ainsi que la concurrence entre les différents opérateurs du e-commerce

Ensuite les services des marchands tels que la livraison rapide et le service après vente qui ont rassuré les acheteurs et les ont encouragé à opter pour ce canal de vente.

Enfin l’aspect prix qui même s’il est moins important (les magasins traditionnels proposent souvent les mêmes conditions sur les produits d’appel) reste néanmoins important pour l’acheteur à la recherche de la meilleure affaire.

En France c’est la barre des dix millions d’Euros qui a été franchie en 2006 et la fevad l’estime pour sa part à 12 milliards d’Euros.

Malgré ces bons chiffres, les situations des sites de e-commerce sont contrastées. Il leur reste à réussir le pari de la rentabilité sur le long terme, affronter la concurrence qui arrive chaque jour sur le marché et donc bien entendu à fidéliser l’acheteur. En bref, les enjeux du commerce de détail traditionnel !!