Antre, entrée

Dans l’antre, prise (décohérence quantique)

L’ex-paix, rit en ce
— est-ce paix-rides ? —
cantique des co-errances
domptant du don-temps les possibles.

Mat hier, grise
de lab-heures enivrée,
pro, cessent heures
minutuées, jusqu’au temps arrêté.

Laisse, passe, cours toi… rétracté
|s>|p>aires intriquées en |s>p>rit
réduites en pars-ticules “(p)as-(s)é !”
du Grand Fond-dates-heures scandées.

Brises, les ans-gages en nef fondent,
Ment cand’air…
Ainsi, que de f(r)uits
de “sers-m’en” j’ai cueillis !

Ci-gît dans l’antre, pris, un petit’Un
en deux tue l’or à | tue l’aura.

Antre, entrée
Antre, entrée by Françoise Lesage on Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *