L’intégralité de l’oeuvre de Mozart gratuite sur Internet … et des milliers d’eBooks.

Ma première rencontre avec Internet, il y a une dizaine d’années, c’est mon frère qui, connaissant le rat de bibliothèque que j’étais, m’a dit “Là, il y a tout, ou presque : je te parie que quoi que tu me demandes, je te le trouve.

Un peu dubitative, je lui ai demandé la tapisserie de Bayeux… Et on a trouvé la tapisserie de Bayeux. (Je ne vous dis d’ailleurs pas les temps de chargement avec les modems d’alors !)

Internet c’est pour moi la plus grande bibliothèque du monde, celle qu’on n’aurait jamais pu imaginer avoir un jour à notre disposition. Parmi ces millions de richesses, en voici quelques uns qui vont réjouir les amateurs de musique et de lecture.

Tout Mozart en partition

A l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance du compositeur, la totalité des partitions de son oeuvre est désormais disponible gratuitement sur Internet. \r\n

Travail monumental de synthèse de toutes les sources disponibles par des musicologues du monde entier, le NMA (Neue Mozart Ausgabe) publié par Barenreiter, est depuis 1955 \”la\” référence. L’ISM, fondation internationale Mozart (Internationale Stiftung Mozarteum), en coopération avec le Packard Humanities Institute, a déboursé 400.000 $ pour en racheter tous les droits et met aujourd’hui le NMA online à disposition gratuite des chercheurs, étudiants, amoureux de musique ou curieux du monde entier.

Le NMA, version numérisée (format .pdf) est l’étape intermédiaire au DME, dont l’objectif sera de rendre disponible une version entièrement numérique et interactive.

Mozart a écrit plus de 600 oeuvres, et ce sont donc 24.000 pages de musiques et 8.000 de commentaires, références et critiques qui vous sont désormais accessibles sur NMA/DME … ou devraient l’être car le site semble crouler sous les accès !

eBooks, du Kamasutra à l’installation d’Apache avec OpenSSL …

1044 eBooks répertoriés en 14 catégories sur livrespourtous.com, un annuaire d’eBooks gratuits, que je viens de découvrir. Au top des téléchargements, on pourra noter : le Kamasutra, les Onze mille verges (Appolinaire) ou Justine ou les malheurs de la Vertu (Marquis de Sade) ;)

Pour les fans de langue française, d’histoire ou encore les besoins de vos recherches et analyses généalogiques (les vieux actes sont truffés de mots pas toujours accessibles au commun des mortels du XXIe siècle) ne ratez pas la présence de 9 dictionnaires, dont l’Académie Française éd. 1798 et 1835.

Le fonds publié par Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF, propose quant à lui 90.000 ouvrages numérisés en mode image, et quelques centaines en mode texte, et notamment le Furetière (1684) ou quelques dictionnaires topographiques.

Bonnes lectures !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *