Mozilla alchimiste de l’Internet

La Fondation célèbre pour ses programmes gratuits “OpenSource” Firefox et Thunderbird a dégagé un bénéfice de 67 Millions de Dollars en 2006. Étonnant pour une entreprise qui ne fournit que du gratuit …

La Fondation Mozilla a-t-elle enfin trouvé LE système permettant de gagner de l’argent en ne vendant rien ? Pas si sûr …

Tout d’abord, d’où viennent les revenus de Mozilla?

Très simple ! Firefox intègre un accès au moteur de recherche Google (mais l’on peut choisir un autre moteur de recherche par défaut). Dès lors, ces moteurs de recherche versent un montant forfaitaire à Firefox pour l’ensemble du trafic qui arrive vers Google (ou Yahoo) et donc vers la publicité hébergée sur ces sites …

Ce trafic vaut de l’or pour Google qui rémunère donc Mozilla, qui en tire … 85% de ses revenus !

Mozilla, bien que ne proposant que du “gratuit” agit donc comme n’importe quel apporteur de trafic.

Et après?

Ce modèle est-il viable pour la Fondation Mozilla ? Rien n’est moins sûr. En effet, des experts en sécurité Internet s’interrogent dès lors sur l’indépendance de Firefox vis à vis de son client principal pour ne pas dire unique.

Imaginons qu’une fonction de sécurité du navigateur Firefox menace le business model de Google, ne peut-on imaginer que la pression de Google pour retirer cette fonction soit plus forte que l’intérêt de Mozilla et des utilisateurs de son navigateur ? A n’en pas douter si l’on compare la taille des deux entreprises ….