Mutations sociétales et transformations numériques
Mutations sociétales et transformations numériques

D’âme-à- zones en Amazon (cantique d’entrepôt(e)s)

Le spectacle de la machine qui produit du sens dispense l’homme de penser.

Baudrillard

Histoires d’Amazon et de boîte quantique.
(J’appelle boîte quantique la boîte noire-transparente où se montre un monstre mort-vivant)

Un observateur malicieux pourra y considérer cet intéressant phénomène de “l’ère Amazon” : l’on n’aura jamais, autant qu’aujourd’hui, conscientisé et partagé dans un tel c(h)oeur sur les réseaux sociaux, dans les médias, les cercles autorisés et tous les lieux investis de la (bien)-pensance, le sort des travailleurs de l’entrepôt, ces antiques fantômes de l’entre-peaux et de l’hante-repos.

Et l’on regarde avec l’empathie du spectateur des virtualités actualisées, de l’invisible et du muet instanciés, ces ombres floues et silencieuses du hangar-en-guerre désert et du milles-pattes volant-solitaire, du premier chargé et du dernier kilomètre ; spectres affairés de l’étuve et du frigorifié, de la route ou du quai, du phare dans la nuit et du jour férié — faire-y-est, fer-y-est —, du plus-que tardif au tôt et au taux communs ; incarnations démoméritocratiques de chair — cher de chaire — de la bonne conscience dominicale bien ordonnée ; présents du pas-encore-tout-à-fait-présentable ; produits humains des moins innovants des impensés de la caisse (qu’est-ce ?) ; objets au cube, des objets de nos objets.

Les ordinateurs sont inutiles, ils ne savent que donner des réponses.

Picasso

Il y a pire que l’esclavage. C’est d’avoir des esclaves et de les appeler “citoyens”.

Lamartine
post-biotic persistance of the augmented stupidity by jef Safi on Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “D’âme-à- zones en Amazon (cantique d’entrepôt(e)s)”